• La bibliothèque de l'éditeur

  • Détail d'une fresque de l'hôtel de Sambucy de Sorgue

  • Détail d'un décor de l'Antiphonaire de Nonenque

  • Détail d'un sondage du tablier du Pont Vieux. Juillet 2015.

  • Suivi de la restauration du moulin du Pont Vieux, 2016

  • Versant sud du Moulin du Pont Vieux.

CONFERENCES ET EXPOSITIONS 2020-2021

Millau, Ville d'art et d'histoire

> rendez-vous millau

 

Visite du général de Gaulle à Millau, le 21 septembre 1961

Visite du général de Gaulle à Millau, le 21 septembre 1961

Ce cinquantième anniversaire de la mort du général de Gaulle (né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises) est l'ocacsion d'évoquer son déplacement à Millau le 21 septembre 1961.

Il le fit quelques semaines à peine après un premier attentat qui eu lieu le 8 septembre 1961 à Pont-sur-Seine (Aube), où une bouteille de gaz remplie de plastic explosa au passage de sa voiture, et avant l'attentat du 22 août 1962, au Petit-Clamart, en plein conflit avec l'Algérie.

Le Président de la République est accueilli dans un premier temps à Villefranche de Rouergue, à la sortie de son train, avant de se rendre à Millau, puis à Rodez. Il y est reçu par les édiles des principales cités aveyronnaises et la foule toujours présente.

A Millau, le député-maire Charles Dutheil (né le 22 août 1897 à Béziers et mort le 17 septembre 1970 à Millau) le reçoit dans l'Hôtel de Ville en compagnie du Conseil Municipal. Il évoque alors les difficultés du temps mais aussi et surtout les jumelages entre Millau, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Afrique (Sénégal). Selon Charles Dutheil, ils permettent, notamment aux jeunes générations, de se méler et, au grè des contacts, de faire tomber les préjugés.

Le député-maire n'oublie pas de présenter les fleurons de l'économie locale, la ganterie et la mégisserie. Le général de Gaulle quittera Millau avec un coffret de gants destinés à lui et à son épouse, offert par un des représentants de l'industrie peaussière, M. Deruy, selon une tradition fort ancienne.

> en savoir plus sur Charles Dutheil