• Extrait du Livre de l'Epervier

  • Sceau royal

  • Document de 1254

  • Extrait du plan de Millau, milieu 18e siècle

  • Archives municipales

Archives Municipales

Le service des Archives municipales

À Millau comme dans beaucoup de villes du Midi, l’administration consulaire s’est très tôt préoccupée de la production et de la conservation de ses archives. Ceci nous vaut aujourd’hui de pouvoir contempler, compulser, étudier des chartes, statuts, cartulaires les plus anciens de la ville, et autres comptes et documents judiciaires depuis le XIIIe siècle.

L’accumulation des archives municipales au fil des siècles est le reflet même de l’activité croissante de la municipalité millavoise : l’amplitude du fonds suit exactement l’évolution des structures et des compétences de cette « petite république », pour reprendre l’expression de Jean Delmas (archiviste départemental de l’Aveyron). Plus celles-ci se complexifient et se renforcent et plus riches, volumineuses et structurées sont les archives. Leur gestion devevenant problématique, il a fallu se saisir de leur avenir à diverses reprises, nommer des spécialistes, des archivistes professionnels, pour les organiser, les conserver et surtout les inventorier. Ainsi, dès le début du XVIe siècle, le conseil de ville délibère sur la question des archives et fait rédiger le « Mémorial ». Au XVIIe siècle, la question rebondit ; ensuite en plein Second Empire, un inventaire sommaire des archives anciennes signé par Henri Affre révèle ces admirables trésors publics.

Les missions

L’objectif majeur des Archives municipales est de conserver la mémoire locale, du Moyen Age jusqu’à nos jours, et de gérer l’ensemble des archives publiques produites aujourd’hui par les services municipaux.

Cette mission se décline en quatre axes distincts, mais complémentaires :

Collecter

Les Archives municipales sélectionnent et prennent en charge les documents de l’administration et de ses établissements publics. Elles accueillent et traitent avec la même attention les archives privées provenant des associations, des entreprises et des particuliers qui ont un intérêt local significatif.

Classer

Le personnel des Archives trie et classe les documents reçus afin d’élaborer des instruments de recherche (inventaires, répertoires, fichiers et bases de données), outils indispensables pour orienter le lecteur et leur faciliter l’accès aux fonds et aux informations.

Conserver

Les archives sont précieuses et fragiles : elles nécessitent d’êtres conservées dans des magasins climatisés où la température et le taux d’humidité sont constamment surveillés. Les documents les plus dégradés et qui ne sont plus communicables ont vocation à être restaurés. Les plus fragiles et les plus consultés quant à eux font l'objet d'une campagne de numérisation.

Communiquer

La communication des archives au public justifie leur classement et leur conservation. Cette communication s’effectue grâce à l’accès aux archives de tous les publics. Les actions de valorisation du patrimoine archivistique font appel à toutes les formes d’expression et de partenariats disponibles. Le personnel des Archives municipales accueille le public en salle de lecture, mais aussi lors d’expositions ou de rencontres.

Un fonds remarquable

Des parchemins et des manuscrits

Charte des coutumes de Millau.

Charte des privilèges accordés à la ville de Millau par Alphonse II d’Aragon, vicomte de Millau. Gérone, l’an de l’Incarnation 1187, calendes d’avril.

> Pour en savoir plus : Le Midi de la France comme le Nord connait au XIIe siècle, un mouvement urbain important et qui est marqué par, notamment, l’apparition de collèges de magistrats, les consulats.

Armes de Millau sur le cadastre de 1668

Planche papier représentant les armes de Millau, en couleur, sur le cadastre de 1668.

Elles figurent en en-tête du répertoire du premier volume du compoix de la ville de Millau. Sont figurées les armes de la ville dont les fleurs de lys ont été supprimées, probablement à la Révolution. La couronne de feuilles de laurier dans laquelle elles sont inscrites rappelle le souvenir des consuls de Rome qui administraient collectivement "l'urbs antiqua", à l'instar des consuls de Millau.

Des sceaux

Sceau d'Alphonse d'Aragon, dernier tiers du XIIe s

Fragment de sceau en cire jaune. Revers du sceau équestre d'Alphonse d'Aragon. L'écu est en amende tandis que le cheval est couvert d'une housse ornée de pals.

> Définition

> Pour en savoir plus sur les sceaux et les bulles.... http://sms.hypotheses.org/2014

Sceau 1352

Sceau des consuls de Millau en 1352. Le sceau est orné d’un griffon, symbole adopté par le consulat. Il porte l'inscription « sig[illum con]u[l]um amiliavens[i]um » : "sceau des consuls de Millau".

 

 

 

Des plans anciens

Plan de Millau au milieu du XVIIIe siècle

Ce plan de Millau a été élaboré entre 1745 et 1749. Il montre les aménagements de Charles Lescalopier, Intendant de la généralité de Montauban, comme les boulevards ménagés à l'emplacement des fossés, la promenade de la Capelle, ou la "Grande route" en direction de l'Auvergne, et qui ouvrent la ville vers l’extérieur. En revanche, le lavoir de l'Ayrolle n'y figure pas.

Plan des fortifications de Millau par le géographe Tassin.

Ce plan établi par le cartographe Tassin, vers 1620-1630 figure le projet de fortification de la ville au cours des guerres de Religion. Il illustre la dernière étape de la fortification urbaine. Et si des travaux ont alors été entrepris, il n'en subsiste aujourd'hui aucuns vestiges, et seules des investigations archéologiques pourraient nous indiquer quelle en a été l'ampleur.

Des Livres d'Heures manuscrits et des livres imprimés

Le fonds patrimonial de la Bibliothèque de Millau est particulièrement riche en documents anciens, rares et précieux. Il compte ainsi nombre de manuscrits médiévaux enluminés et modernes, des livres d'heures et des évangéliaires, des incunables, des collections des XVIe - XIXe siècles, des ouvrages de bibliophilie et belles reliures, des éditions rares et numérotées, des cartes, des plans...
Saint André au bord du lac portant sa croix.

Evangéliaire du moine flamand Dom Arnold Goethals, Evangelia omnium solemnitatum totius anni. Bruges, 1530.

Cet évangéliaire figure parmi les manuscrits les plus remarquables que possède la ville de Millau.

Il est orné d'une enluminure représentant saint André au bord du lac, portant sa croix en forme de X. 

 

Nuremberg, 1493.

Gravure sur bois de Michel Wolgemut et Wilhelm Pleydenwurff,

Elle représente la ville de Toulouse et a été réalisée en 1493 par Michel Wolgemut, maître de Dürer.

Elle est tirée d'une chronique rédigée par l'allemand, Hartmann Schedel (1440-1514), médecin à Nüremberg,. L'exemplaire de Millau a appartenu à la bibliothèque des Pères Augustins de Champlitte (Haute-Saône) au XVIIe siècle. C'est l'un des plus beaux incunables de la collection Lacroix, conservée à la bibliothèque municipale.

Où nous trouver

Maison des Entreprises
4bis, rue de la Mégisserie, 4e étage
12100 Millau
Tél. 05 65 67 04 63

archives@millau.fr

Ouverture au public  :

Les Archives municipales sont ouvertes au public le lundi de 10h à 12h et  du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h30.

Un outil de recherche

Inventaires disponibles en salle de lecture

  • Inventaire des archives municipales de Millau par Henri Affre, Archiviste Départemental de l'Aveyron (1816-1907), 1er et 2e inventaire : série AA à II et série aa à ii.
  • Série D : répertoire numérique détaillé, 1790-1940
  • Série Fi : photos.
  • Série M : édifices communaux, monuments, établissements publics, 2004.
  • Série O : travaux publics, voirie, moyens de transport, régime des eaux, 1806-1971. 1994.
  • Série R : instruction publique, sciences, lettres, arts, 2005-2006.
  • Sous série 2 E : répertoire registres état civil, 1793-1892, 1998.
  • Sous série 4 D : cahiers de correspondances municipalité, 1791-1863, 1994.
  • Sous série 19 J : 19 J 1 – 19 J 5, fonds Léon Bonnefous, parti radical socialiste, 1908-1959.
  • Sous série 20 J : 20 J 1 – 20 J 31, fonds Jean Fortier, parti socialiste unifié, 1960-1999.
  • Sous série 21 J : 21 J 1 – 21 J 12, fonds Albert Séguier, parti communiste Français, 1921-1971. Affaire de l'extension du camp militaire du Larzac, répertoire numérique, 1970-1981. octobre 1998. Coupure de presse Larzac, 1970-1983.
  • Sous série 25 J : fonds du domaine de Solanes, 1780-1908. Archives Terral-Carrère.
  • Sous série 6 Z : fonds Père Jean Louis Delpal, Séverac Lapnaouse, 2003.
  • Sous série II 6 : inventaire des plans de la ville de Millau.
  • Sous-série 3 Z : fonds en provenance de Compeyre, maison Alric, quartier Malpel.
  • Répertoire numérique des archives de l'église réformée de Millau.
  • Répertoire numérique détaillé des archives de l'hôpital général de Millau en Rouergue (1725-1793).

Répertoires et inventaires en ligne

  • Les archives anciennes :

Inventaire des archives municipales de Millau par Henri Affre, Archiviste Départemental de l'Aveyron (1816-1907) :

1er et 2e inventaire :

Répertoire numérique de la série AA : Actes constitutifs et politiques de la commune, correspondance générale

Répertoire numérique de la série CC : Finances, impôts et comptabilité

  • Les archives modernes :

Répertoire de la série R : instruction publique, Lettres, Sciences, Arts

Autres archives en ligne

Les registres paroissiaux et d'état civil

Le guichet "généalogie" du ministère de la Culture

Les bases de données nationales

Bibliothèque (pages en cours de création)

> Ouvrages en consultation dans la salle de lecture.

> Manuel d'écriture publié en 1668 

 

Haut de page

En janvier 2010, le Ministère de la Culture et de Communication a délivré le label Ville d’art et d’histoire à la ville de Millau. Le Conseil National des Villes et pays d’art et d’histoire a « particulièrement apprécié la qualité de préparation du projet culturel et la valorisation d’éléments patrimoniaux spécifiques de la ville tels que l’archéologie ou des sites d’industries très anciennes », mais également les résultats de l’inventaire du patrimoine mené en partenariat avec l’État puis la Région Midi-Pyrénées.