• La bibliothèque de l'éditeur

  • Détail d'une fresque de l'hôtel de Sambucy de Sorgue

  • Détail d'un décor de l'Antiphonaire de Nonenque

  • Détail d'un sondage du tablier du Pont Vieux. Juillet 2015.

  • Suivi de la restauration du moulin du Pont Vieux, 2016

  • Versant sud du Moulin du Pont Vieux.

Le blog de l'éditeur

 

1939-2019

Les chemins de l'exil. De la Retirada aux migrations contemporaines.

 

 
     
La Déploration d'Hypolite Adam accrochée à Saint-François

La Déploration d'Hypolite Adam accrochée à Saint-François

La restauration du tableau d'Hypolite Adam, la Déploration, est achevée.

Le tableau, conservé dans l'église Notre-Dame de l'Espinasse à laquelle il était destiné, orne aujourd'hui l'église Saint-François.

Le tableau représente la Vierge agenouillé, implorante, avec son fils mort étendu à ses pieds, sur son linceul blanc.Marie-Madeleine est présente, derrière la Vierge, avec une autre femme agenouillée, dont le visage est masqué. Au fond figure un homme, en pied, revêtu d'un manteau rouge, saint Jean. Au pied du Christ figurent les instruments du suplice, la couronne d'épines et les clous. On distingue à l'arrière la base de la croix devant laquelle se prosterne un groupe.

La toile est une copie de la" Déploration" de Regnault (INV 7381). D'après l'inscription qui figure au revers de la toile, elle a été commandée à Hippolyte Adam pour être accrochée dans l'église paroissiale, Notre-Dame de l'Espinasse.